Bienvenue chez penisecourbe.com, votre source indépendante d’information sur le pénis courbé et la maladie de La Peyronie.

Vous saurez tout ce qu’il faut savoir sur la courbe de votre pénis, que la courbure soit génétique ou causée par une maladie nommée La Peyronie.

Vous n’avez pas à vivre avec un pénis courbé, car il existe plusieurs traitements disponibles pour redresser votre verge. Ici vous trouverez des articles et des avis indépendants sur les traitements qui fonctionnent vraiment, lesquels sont les plus sûrs et quels sont les plus rapides pour redresser votre membre.

Traitement de la maladie de la Peyronie

Passage en revue des divers traitements

Historique de la maladie de la Peyronie

La maladie de la Peyronie représente représente entre 0,3 et 0,7% de tous les problèmes urinaires et survient généralement entre 40 et 60 ans, bien que des sujets atteints de moins de 20 ans existent.

Un petit nombre de patients souffrant de cette pathologie connaîtra une guérison spontanée, mais la plupart des patients suivent un traitement médicamenteux ou une radiothérapie.

Cependant, la plupart des traitements, qu’ils soient médicamenteux ou chirurgicaux visent d’avantage à soulager les symptômes des patients plutôt qu’à les guérir définitivement. L’article qui suit fait le point sur les traitements les plus utilisés pour traiter la maladie de la Peyronie.

Traitements médicamenteux

Il y a deux types de traitement par médicaments de la maladie de la Peyronie :

Thérapie Orale: Les médicaments administrés en prise orale ne sont efficaces que dans les stades initiaux de la maladie ou en cas de crise aigüe. C’est pourquoi des médicaments comme le PABA, la vitamine E et la colchicine sont considérés comme efficaces lors la première année de développement d’une plaque. Cependant, au-delà d’un an avec une plaque, la thérapie orale est rarement efficace.

Thérapie par Injection: Si l’état du patient ne s’améliore pas sous l’effet de la thérapie orale, les médecins peuvent prescrire des injections intralésionnelles à base de Verapamil, d’interferons ou de stéroïdes. On anesthésie tout d’abord le pénis, et l’on pratique ensuite des injections à plusieurs endroits de la zone fibreuse de la maladie de la Peyronie.

Après une série de 6 injections pratiquées tous les 15 jours, les 2/3 des patients connaissent  une amélioration de la déviation de la verge, et 80% résolvent partiellement leurs problèmes  d’érection. Le Verapamil et l’interféron alpha-2b semblent réduire la courbure du pénis. Cependant, ces traitements ne sont pas anodins et présentent de sérieux effets secondaires. Les stéroïdes comme la cortisone produisent fréquemment l’atrophie de certains tissus voire la nécrose.

Traitement Chirurgical

Si les injections échouent, une intervention chirurgicale pour enlever le corps fibreux est nécessaire. Bien que la chirurgie soigne admirablement le problème de courbure de la verge, elle résout rarement les dysfonctionnements érectiles et comporte des risques (risques importants de complications associées) et est très coûteuse.

Traitement par Ultrasons

La thérapie par ultra-sons utilisent les vibrations des ondes sonores pour soigner le tissu affecté. Les ondes sonores proviennent d’un appareil appliqué sur le corps qui va générer de courtes rafales d’ondes, appelées impulsions. On vise les plaques de la verge, en utilisant l’impact des ultra-sons pour les dissoudre. Aussi appelé thérapie par ondes de choc extracorporelles.

Radiothérapie

La radiothérapie, qui consiste à envoyer des rayons à haute énergie sur la plaque, est elle aussi utilisée. A l’instar de certains traitements médicamenteux, les radiations semble apaiser la douleur, mais n’a pas d’action particulière sur la plaque elle-même et peut provoquer d’autres dégâts, en particulier des dysfonctions érectiles.

Conclusion

La question clef dans le traitement de la maladie de la Peyronie est la suivante: peut-on sans chirurgie empêcher la progression de cette maladie qui engendre une réduction et une déviation de la verge? Aucun des traitements évoqués précédemment ne résout cette problématique.

L’utilisation d’extenseurs basés sur le principe de la traction apporte une alternative intéressante, économique, naturelle et sûre qui a prouvé son efficacité pour prévenir et corriger les courbures anormales du pénis.

En savoir plus sur l’extenseur de pénis

Plus d'infos sur Peyronie |

Traitements alternatifs pour la maladie de Peyronie

Analyse d’expert: Une solution naturelle est-elle préférable?

Puisque le traitement chirurgical de la maladie de Peyronie est une procédure risquée, couteuse et habituellement considérée en dernier recours, de plus en plus de méthodes de traitement alternatives sont envisagées.

Celles-ci incluent la vitamine E, en gel ou en comprimé, l’aminobenzoate de potassium (un produit chimique appartenant au groupe des vitamines B qui est utilisé pour détruire la peau dure et fibreuse), et plus récemment, l’utilisation d’appareils d’étirement de pénis externes.

Vitamine E

Les anti-oxidants tels que la vitamine E préviennent les fibroses.  Les premières recherches concernant son utilisation dans le traitement de la maladie de Peyronie ont démontré une réduction de la courbature du pénis chez 78% des patients et une diminution de la taille des plaques de 91%.

Bien que de plus récentes études ne supportent plus le rôle important de la vitamine E, sa faible toxicité et son coût abordable justifient son utilisation, que ce soit seule ou en combinaison avec d’autres méthodes de traitement pour la maladie de Peyronie.

Para-aminobenzoate de potassium (POTABA)

Le POTABA a longtemps été recommandé par les spécialistes en médecine traditionnelle et alternative comme étant une solution efficace dans le traitement des plaques, des courbatures et de la douleur associées à la maladie chronique de Peyronie.

Lors d’une étude réalisée auprès de 32 hommes qui ont suivi le traitement au POTABA quotidiennement pendant 3 mois, une réduction significative des symptômes a été notée.  Par exemple, une amélioration au niveau de l’inconfort et de la douleur du pénis fût observée chez 8 des 18 patients, et une réductions de la taille des plaques a été constatée chez 18 des 32 patients.  Une amélioration de la courbe du pénis a également été notée chez 18 patients alors que 8 des patients ont rapporté une correction complète de celle-ci.

Cependant, le POTABA n’est pas sans effets secondaires et son efficacité reste à prouver pour la majorité des patients.

Appareils d’extension par traction

Parmi toutes ces solutions alternatives, les appareils d’extension de pénis sont apparus comme une solution prometteuse étant donné leur taux élevé de succès, la stabilité du résultat et leur sécurité.

Contrairement aux autres méthodes de traitement naturelles et alternatives pour la maladie de Peyronie, ces appareils sont hautement reconnus et recommandés par un grand nombre de recherches cliniques.

L’efficacité de ces appareils sur la réduction de la déformation du pénis pendant l’érection fût testée lors d’une de ces recherches, présentée au cours du 2e congrès européen d’andrologie (European Congress of Andrology) en septembre 2002.

Cette étude a été réalisée auprès de dix patients affectés par la maladie de Peyronie chez qui la situation s’était montrée stable lors des trois mois précédents.  Les mesures furent enregistrées quotidiennement avant et après l’utilisation de l’appareil d’étirement à la maison pendant une période de 3 à 6 mois  (à raison de plus de quatre heures par jour).  Les résultats démontrent une réduction significative de la courbe du pénis durant l’érection après 3 mois de traitement.

De plus, les patients ont bien supporté le traitement;  aucun n’ayant abandonné le projet ou subi de sévères complications.  Cette recherche suggère donc que l’utilisation d’appareils d’étirement de pénis chez les patients souffrant de la maladie de Peyronie améliore considérablement la courbature du pénis sans causer de dysfonction érectile.

En se basant sur l’étude sus-mentionnée et plusieurs autres observations, les experts recommandent maintenant avec confiance l’utilisation d’appareils d’extension du pénis comme étant la solution non chirurgicale la plus efficace dans le traitement de la maladie de Peyronie et des courbatures du pénis.

Bien que la chirurgie demeure une option, elle est souvent associée à un taux élevé de complications, plus coûteuse, ainsi qu’à d’autres problèmes.  Les appareils d’étirement du pénis, quant à eux, offrent aux hommes une solutions de traitement de la maladie de Peyronie qu’ils peuvent appliquer par eux-mêmes.

En plus d’aider dans le traitement de la maladie de Peyronie, ces appareils ont aussi l’avantage d’augmenter la taille et la rigidité du pénis, et entraînent conséquemment une amélioration des performances sexuelles et du plaisir pour les deux partenaires.

Voir quel appareil d’extension est recommandé par les urologues

Plus d'infos sur Peyronie |

Maladie de La Peyronie et traitements disponibles

traitement maladie de La Peyronie
D’après des études scientifiques, 1% de la population masculine à travers le monde a des troubles reliés à un pénis courbé, une condition médicale connue sous le nom de maladie de La Peyronie.

Soyez soulagés par le fait que la courbure du pénis n’est pas rare, mais dû à l’embarras causé par ce sujet, on en discute rarement.

Le ratio 1 sur 100 peut être plus élevé puisque ce résultat se base à partir des hommes qui ont recherché activement un traitement – l’estimation réelle pourrait être aussi élevée que 1 sur 80.

Il y a de l’espoir pour le 1% des hommes qui ne sont pas satisfaits avec la courbure de leur pénis. Il n’y a pas besoin de vivre avec la maladie de La Peyronie parce qu’il existe des traitements disponibles.

Pensez-vous que la chirurgie et les injections de stéroïdes intra-péniennes ne sont pas votre affaire? Ce n’est pas le nôtre également! Nous avons trouvé une alternative naturelle pour renforcer notre pénis sans passer par le bistouri et sans douleur.

——————————————————–

Découvrez quel dispositif est recommandé par les médecins pour éliminer la courbure du pénis

——————————————————–

Avant tout, laissez-nous vous expliquer ce qui cause la courbure du pénis.

Qu’est-ce qui cause la courbure du pénis ?

Connue communément sous le nom de maladie de La Peyronie, la courbure du pénis advient lorsque du tissu fibreux se développe autour du centre du pénis et devient une bande de tissu rigide. Chez certains hommes, l’angle de la courbure peut atteindre 30%.

La maladie de La Peyronie est une maladie normalement présente chez les hommes âgés entre 40 et 70 ans, mais elle n’est pas restreinte à ce groupe d’âge. Même des adolescents ont été diagnostiqués avec cette condition médicale.

Le plus grand problème pour les hommes affectés par la maladie de La Peyronie n’est pas seulement l’aspect visuel de la courbure, mais le fait que cette légère courbure puisse causer de l’inconfort ou de la douleur lors des relations sexuelles voire les rendre impossibles dans certains cas.

Les femmes sont conçues naturellement pour tolérer un pénis de la taille de 10 à 23 cm et la plupart d’entre elles vous diront que si la taille de votre pénis se situe dans cet intervalle, le nombre de pouces n’est pas important.

Cependant, une chose est sûre : leur vagin n’est conçu pour un pénis présentant une courbure, peu importe la taille.

Vous pouvez redresser votre pénis

Les docteurs ont découvert qu’un dispositif de type 1 (ce qui signifie qu’il est certifié par les autorités de la santé) qui a été inventé pour augmenter la longueur du pénis de 30% peut également corriger l’angle du pénis. Des études cliniques ont prouvé que les hommes utilisant un extenseur de pénis entre 2 à 3 heures par jour pendant 24 semaines ont réussi à augmenter la taille de leur pénis jusqu’à 7 cm en plus de corriger la courbure.

En utilisant ce dispositif extenseur de pénis, vous pouvez offrir à votre corps un traitement naturel pour la maladie de La Peyronie sans aucun risque d’impuissance ou de déformation.

penis_extender

Nous avons essayé un extenseur de pénis pendant 6 mois et les résultats nous ont étonnés.

Non seulement, nous avons du plaisir à nouveau lors des relations sexuelles, mais nous sommes capables d’expérimenter de nouvelles positions excitantes sans avoir à nous préoccuper de la courbure de notre pénis.

Après une très courte période de temps, nos relations sexuelles étaient satisfaisantes et non seulement sans douleur, mais aussi très agréables !

Apprenez plus sur comment un extenseur de pénis peut être
utilisé comme traitement pour la maladie de La Peyronie

Plus d'infos sur Peyronie |